Définir le taux d’encrage d’une image

Définir le taux d’encrage d’une image

Classé dans : Tutoriels | 0
Il vous déjà arrivé de recevoir un mail de l’imprimeur parlant d’un taux d’encrage trop élevé pour l’impression sur un support papier spécifique ; ou bien peut-être vous posez-vous la question « qu’est-ce que le taux d’encrage maximum ? »… Si ces questions taraudent votre esprit, alors cet article est fait pour vous !

Tout d’abord, voici un petit cours pour savoir de quoi nous parlons avec un très bon extrait de blog.graph-imprim.com :

« En impression offset, en quadri, nous imprimons 4 couches d’encres : cyan, jaune, magenta et noir. Chaque couche contient des informations sur les zones et la quantité d’encre à reproduire dans une proportion allant de 0% à 100%. Par exemple, pour imprimer un carré jaune pur, la couche de cyan est égale à 0%, la couche de magenta à 0%, la couche de jaune à 100% et le noir à 0%. Le taux d’encrage, c’est la somme des pourcentages de toutes les couches réunies ; dans le cas de notre carré jaune : 0 + 0 + 100 + 0 = 100%.
Si nous voulions imprimer un carré vert nous pourrions avoir par exemple : 100 (cyan) + 0 (magenta) + 100 (jaune) + 0 (noir) = 200% de taux d’encrage.
Le problème, c’est lorsque nous avons des zones sombres trop denses dans certaines photographies, ou lorsque certains créatifs poussent un peu trop les paramètres d’un noir riche : une fois le document en machine, trop d’encre, le papier est bouché, l’image est plombée, le résultat médiocre.
Il faut donc veiller à ce que vos documents ne dépassent pas un certain taux d’encrage, qui peut varier d’un imprimeur à un autre. Renseignez-vous avant auprès de votre imprimeur. »

Passons maintenant à la pratique, la technique est très simple et efficace. Pour l’exemple, je prendrai la photo ci-dessous.

crabe sur rocher

Ouvrez l’image sur Photoshop et assurez-vous que son mode colorimétrique est de préférence en CMJN afin d’avoir le maximum de contrôle sur les couleurs de votre image avant d’y appliquer la limite du taux d’encrage. Puis rendez-vous dans Édition > Convertir en profil.

Convertir en profil

L’espace source est l’espace colorimétrique appliqué actuellement à votre image. C’est dans l’encadré Espace de destination que vous allez intervenir en cliquant sur le menu déroulant CMJN personnalisé.

Choisir CMJN personnalisé

Entrez la valeur de la limite que vous désirez dans la zone Limite de l’encrage total (pas besoin de changer les paramètres des autres valeurs).
Astuce : pour être certain que la limite soit parfaitement respectée, entrez une valeur inférieure à celle indiquée par votre imprimeur (par exemple, si vous avez une valeur de 220%, entrez plutôt 215%)
Entrer la valeur max

Une fois avoir validé ces changements de paramètre, le nouveau taux d’encrage est appliqué à votre image. Le contraste n’est pas forcément évident, mais vous pouvez voir dans l’animation le « avant/après changement », on visualise mieux que les couleurs sont moins denses par endroits.

Avant après limite taux encrage

Votre limite d’encrage est appliquée aux superpositions de couleurs de votre image CMJN !

Mais comment faire pour vérifier que la valeur précise de la limite est bien respectée ?
Vous pouvez tout d’abord faire une vérification rapide en passant par la palette Informations dans Photoshop.

  • Ouvrez la palette Informations, et vérifiez l’encrage total (pour qu’il apparaissent dans cette palette, rendez-vous dans le menu option de la palette, et dans le menu déroulant, sélectionnez Encrage total)
  • Puis cliquez sur l’outil pipette et positionnez la sur votre image, surtout dans les zones sombres. Dans mon exemple, l’encrage total de la zone est passé de 316% à 207%, ce qui est inférieur à la valeur indiquée dans les étapes précédentes.

Vérification encrage avec information

InDesign permet aussi de vérifier si notre image dépasse la limite d’encrage imposée par l’imprimeur.
Lorsque votre image est importée dans votre document In Design, il vous suffit d’ouvrir Fenêtre > Sortie > Aperçu des séparations
Puis choisissez Limite d’encre dans le menu déroulant, et entrez la limite d’encrage.

Quand du rouge apparaît, le taux d’encrage est trop élévé. Il faut alors utiliser Photoshop pour modifier l’image.

Lorsqu’il n’y a plus de rouge, votre image a le bon taux d’encrage maximum.

Taux d'encrage élévé

Taux d'encrage correct

Voici donc les bases de la limitation d’encrage et de son application. Merci de votre lecture !

Laissez un commentaire